Saviez-vous que la ségrégation a déjà commencé aux États-Unis ?


Un concept de santé et de sécurité qui consiste à séparer et à protéger un individu des autres employés pour cause de maladie, de coronavirus, de santé, de bien-être, de crime, de fraude ou de comportement.

Kongiganak, un village de moins de 500 habitants en Alaska, exige de ses habitants, dont la grande majorité sont des Amérindiens, qu'ils soient entièrement vaccinés afin de pouvoir faire leurs courses.

Selon l'AP, plus d'un tiers des résidents de Kongiganak ont contracté le coronavirus de Wuhan et seuls deux en sont morts. Mais on ignore combien de ceux qui auraient contracté le virus présentaient des symptômes ou s'ils étaient graves. Lire ici.

Sheila Phillip, secrétaire du conseil traditionnel de Kongiganak, a déclaré que "les personnes entièrement vaccinées peuvent entrer dans les deux magasins du village si elles portent des masques et suivent les directives de distanciation sociale." Lire ici.

Les personnes qui n'ont pas reçu de vaccin expérimental contre le coronavirus peuvent toutefois "passer des commandes par téléphone et leurs commandes sont livrées à leur domicile", a précisé M. Phillip.

Harvey Paul, directeur général de Qemirtalek Coast Corporation, qui vend des produits d'épicerie, n'autorise que quatre personnes à la fois dans son magasin. Paul explique qu'une liste est fournie par la tribu avec les noms des personnes vaccinées. Les personnes qui entrent dans le magasin doivent figurer sur cette liste pour être autorisées à faire leurs achats.

"Tous les deux jours, ils nous donnent une nouvelle liste", dit Paul. "La liste devient de plus en plus grande. C'est un bon signe, vous savez?"

Paul pense que le fait d'obliger les gens à se faire vacciner pour pouvoir acheter en personne des aliments et d'autres produits est une bonne chose.

Cela les incite à se dire : "Regardez, je ferais mieux de me faire vacciner aussi pour pouvoir aller au magasin", a déclaré M. Paul. "La meilleure façon d'enrayer ce virus est de se faire vacciner".

Les magasins voisins de Bethel et d'autres villages du delta du Yukon-Kuskokwim autorisent les clients non vaccinés à entrer dans le magasin. Cependant, le Yukon-Kuskokwim Fitness Center pratique également la ségrégation. Il a rouvert ses portes le 1er mars, mais uniquement aux personnes entièrement vaccinées. Lire ici.

La directrice du centre de remise en forme, Stacey Reardon, a expliqué dans une interview accordée à KYUK Public Media les plans de vérification des personnes vaccinées: "Au moment de l'enregistrement, tout le monde doit montrer sa carte de vaccination du CDC et une pièce d'identité avec photo."

Cependant, un bâtiment rempli de personnes uniquement vaccinées ne signifie pas que les masques soient facultatifs. a dit Reardon :

"Tout le monde doit porter des masques en permanence. Et il n'y a [que] deux exceptions à cela : pendant la natation et pendant la douche. "

On ne sait pas si des exceptions seront faites pour les femmes enceintes ou les personnes allergiques aux ingrédients des vaccins contre le coronavirus, qui ne sont pas approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) mais ont seulement reçu une autorisation d'utilisation d'urgence (EUA). On ne sait pas non plus si les personnes qui ont subi un choc anaphylactique juste après avoir reçu le vaccin ou qui ont eu une autre réaction grave à celui-ci et n'ont donc pas reçu de seconde dose seront un jour autorisées à entrer dans les magasins "réservés aux vaccinés".