Qui est le Dajjal ?


Aucun prophète n'a été envoyé qui n'ait pas mis en garde son peuple contre le menteur borgne. Il est borgne, mais votre Seigneur n'est pas borgne, et entre ses yeux sera écrit "kaafir". (Bukhari)

"Dajjal" signifie "menteur" et vient de "dajala" (couvrir, dissimuler) car il recouvre la réalité et la vérité par ses mensonges. L'Islam a explicitement averti les croyants de la fitnah (souffrance, tentation, épreuve) du Dajjal et leur a rappelé qu'il usurpera la domination du monde par le mensonge et la tromperie. Les rapports sur le Dajjal montrent que le Dajjal peut représenter un être spirituel, ainsi qu'un système impie ou une personne concrète. L'imam Ibn Kathir a noté que la personne du Dajjal est insignifiante car elle n'est pas mentionnée dans le Coran. Il est probable que la personne du Dajjal soit le chef du futur gouvernement mondial, qui est aussi interchangeable qu'un président ordinaire. Le pouvoir de cette personne découle du système, et ce système crée la plus grande fitna depuis la création d'Adam jusqu'au dernier jour.

Considérations spirituelles de base

Tout ce qui a été créé est maintenu par Dieu et obéit à ses ordres. Cependant, Il a créé les humains avec le libre arbitre, et donc paradoxalement avec la capacité de désobéir à Dieu. Mais pour pouvoir exercer son libre arbitre, il faut avoir le choix. Et il ne peut y avoir de choix que s'il y a connaissance. La connaissance, à son tour, ne peut exister que s'il y a polarité. Par exemple, pour savoir ce qui est "froid", il faut "chaud" ; pour savoir ce qui est "court", il faut "long" ; pour savoir ce qui est "bon", il faut "mauvais". Ce n'est qu'en créant le mal que nous pouvons choisir librement le bien et le vrai, c'est-à-dire, au sens absolu, Allah.

Mais comment cela est-il possible, puisque Allah est la seule vraie réalité et que nous Le considérons comme bon et parfait dans tous Ses attributs ? Comment le mal peut-il exister à ses côtés ? Réponse : Sa création n'existe que de manière conditionnelle et non dans un sens absolu. Et ce que nous percevons à notre tour de la création est comme une image dans un miroir. Nous voyons l'image, mais l'image n'a pas de réalité réelle. Ou, en d'autres termes, seule la lumière existe. L'ombre ou l'obscurité n'est qu'une absence de lumière. La lumière crée l'ombre, mais l'ombre elle-même n'a pas d'essence. Le jeu de l'ombre et de la lumière n'est qu'une apparence - c'est-à-dire que ce monde tel que nous le voyons n'est qu'une illusion.

Et la vie terrestre n'est qu'une jouissance trompeuse. [Ali Imran 185]

Il en va autrement du panthéisme, qui considère la création comme réelle et affirme donc que tout est divin ou que tout est Dieu. Le terme est né au siècle des Lumières et remonte au mathématicien britannique Josepf Raphson, qui a postulé en 1697 qu'il n'existait pas d'être divin distinct de la matière et de cette construction du monde, et que la nature elle-même, c'est-à-dire la totalité des choses, était le Dieu unique et suprême. Au fil du temps et avec les progrès de la science "moderne", ce qui restait du panthéisme en Occident était avant tout du matérialisme : seul ce que nous pouvons mesurer est réel - un Dieu n'existe pas.

La science "moderne" repose sur la pensée rationnelle et logique, qui est une façon particulière d'établir des liens de causalité. Elle est issue de l'hellénisme et s'est infiltrée dans l'islam lorsque les musulmans ont commencé à traduire les œuvres de Platon, d'Aristote et d'autres philosophes grecs. Tant dans l'Orient islamique qu'en Andalousie, le développement des sciences dites "modernes" et du "progrès" technique a commencé avec toutes les réalisations qui ont constitué l'"âge d'or de l'Islam". Les musulmans se sont alors laissés éblouir, tout comme le monde globalisé d'aujourd'hui. C'est l'imam Ghazali qui a vivement critiqué la pensée rationnelle et empirique dans son ouvrage "Tahafut al-Falasifat" - Le rejet des philosophes. Il s'agit d'un ouvrage remarquable qui a mis un frein au "progrès" dans l'Orient de l'Islam. Ce n'est qu'en Andalousie, où l'école de droit shafi'ite à laquelle Ghazali appartenait n'était pas acceptée, que sa pensée fut rejetée et ses livres brûlés par les Almoravides. Ibn Ruschd (connu plus tard en Europe sous le nom d'Averroès) a écrit le livre "Tahafut al-Tahafut", le Rejet du rejet. Ses vastes travaux ont ensuite été traduits en latin et ont constitué une pierre angulaire du "progrès" occidental. Ghazali, cependant, avait compris que le développement de la philosophie hellénistique s'éloignait de la lumière de la révélation et s'enfonçait dans les ténèbres de la caverne de Platon en jetant un regard empirique sur le monde matériel. Derrière elle se trouvait l'abîme dans lequel l'Europe chrétienne allait tomber : Les Lumières et l'Humanisme, qui conduisaient inévitablement à un matérialisme inhumain. C'est cet abîme que Ghazali a pressenti et qu'il a voulu éviter, même s'il ne pouvait pas encore en deviner toute la conséquence, à savoir le monde moderne et impie.

Quiconque entend parler du Dajjal doit s'en éloigner, car un homme viendra à lui en pensant qu'il dit la vérité, à cause des miracles envoyés avec lui. (Ahmad, Abu Dawud, Hakim)

La science moderne est un véhicule par lequel Dajjal étend son pouvoir et se rapproche de son but ultime. Voici quelques hadiths qui prouvent que c'est Dajjal qui contrôle la science moderne, et que les "miracles" qu'il accomplira et qui feront perdre la foi à la plupart des gens sont simplement une description du progrès technologique.

Le Dajjal fera tomber la pluie du ciel.
(Muslim, Tirmizi)

C'est certainement un signe de géo-ingénierie.

Les vaches, les chèvres et les moutons du Dajjal seront grands avec des mamelles pleines de lait.
(Muslim, Tirmizi)

C'est certainement un signe de bio-ingénierie. Pensez à la "super vache" de Bill Gates.

Le mouvement du Dajjal sera très rapide.
Il errera dans le ciel comme un nuage soufflé par le vent.

(Muslim, Tirmizi)

Il s'agit sans aucun doute des moyens de transport modernes.

Le Dajjal ordonnera aux richesses souterraines de venir
et le servir.

(Muslim, Tirmizi)

Cela signifie probablement l'exploitation des ressources naturelles à des fins industrielles.

Le pouvoir et l'influence du Dajjal
englobera l'eau et la terre du monde.
La surface du monde en sera recouverte.
comme la peau sur le dos d'un animal.

(Ahmed, Hakim)

Cela pourrait signifier l'encerclement de la terre par des satellites, des radars, des technologies radio, l'internet, etc.

Grâce aux "miracles" de la science moderne, la plupart des gens ont déjà perdu leur foi en Dieu. Il ne sert à rien de leur montrer que la technologie qui en découle détruit la planète. Pour l'homme moderne, il est presque inconcevable de ne pas regarder la réalité à travers des lunettes rationnelles et logiques.

Mais le programme du Dajjal n'est pas vraiment d'éliminer la croyance en Dieu, mais la croyance en un Dieu unique. Le mouvement qui tire les ficelles en arrière-plan n'est pas athée, mais se fonde sur les enseignements gnostiques. Ceux-ci, à leur tour, ont en commun avec le panthéisme et la science moderne de considérer ce monde d'ombre et de lumière comme réel, et d'attribuer une substance ou une essence au mal (ou aux ténèbres). Il n'est donc pas surprenant que les pères fondateurs de la science moderne tels que Léonard de Vinci, Galilée, Kepler, Copernic et Isaac Newton aient également été occultistes. Wiki.

Gnosticisme et occultisme

Toutes les philosophies gnostiques ont en commun de considérer le monde comme le résultat d'un conflit entre la polarisation des deux forces du bien et du mal dans le monde de l'émanation, un métacosmos appelé le Plérôme. À la suite de ce conflit, l'émanation connue sous le nom de Démiurge crée le monde.

Dans le récit mythologique hellénistique, il existe des fragments de l'Emanation connue sous le nom de Sophia, l'Eon personnifiant la "Sagesse", dans ce monde. Sophia, qui connaissait quelque chose du Dieu intangible dont elle émanait, a tenté de retourner à ce Dieu dans un "saut sans espoir", mais sa course a été détruite par Horos, un autre éon personnifiant la "limitation". Les fragments brisés de la sagesse vivent dans des personnes - les Gnostiques, les Connaisseurs - qui entendent l'appel qui leur dit qu'ils sont "le fils d'un roi" et "l'or qui est tombé dans la boue du monde". Les gnostiques sont appelés à se débarrasser des "vêtements" impurs des formes et de la fausse connaissance extérieure et à réaliser leur "nature de lumière".

Le monde, cependant, comme le Dieu incompréhensible, qui contient en lui les deux principes du bien et du mal dans une union mystérieuse et insondable, contient aussi ces deux principes, mais en conflit l'un avec l'autre. En un sens, donc, le monde physique est aussi "divin" ou "absolu" ou une "réalité autonome" (comme il est également perçu par le panthéisme et la science moderne).

Dans la conscience "réalisée", les deux principes peuvent coexister, comme ils le font dans le Dieu inconnu, et cette conscience "réalisée" est considérée par les gnostiques comme un état d'être de la divinité ou simplement divin.

L'appel à l'éveil est un élément essentiel de la mythologie gnostique. En entendant "l'appel", les gnostiques forment des communautés. Leur salut réside dans la reconnaissance de la divinité cachée dans le monde sous la forme du maître gnostique. Ils attendent la fin du monde, lorsque le monde et le mal disparaîtront et qu'il restera, avec l'abîme, les principes de la lumière et des ténèbres, qui, s'ils ne sont pas mélangés, ne sont ni bons ni mauvais. La récompense de l'attente est le salut, qui n'est autre que la déification.

Les sectes gnostiques se sont camouflées comme un caméléon dans la région respective avec la religion qui y prévalait et ont également acquis une influence considérable dans l'Islam, notamment lorsque les Abbassides ont conclu des pactes avec des groupes d'entre elles pour renverser les Omeyyades. Depuis lors, la Kaaba a également été enveloppée de noir et est devenue un quasi-symbole du culte de Satan. Les sectes dualistes de l'Islam les plus connues en Occident sont les Fatimides et les Assassins ismaéliens, ainsi que les Qarmatins, qui ont volé la pierre noire (Hajar al-Aswad) de la Kaaba.

Il est difficile de dire dans quelle mesure les sectes gnostiques coopèrent. En ce qui concerne le Dajjal, nous nous intéressons principalement aux enseignements tels que ceux des Templiers, des Francs-Maçons, des Rose-Croix, des Illuminati et aux enseignements de la Kabbale, qui se cache dans le judaïsme. Dans cet occultisme dualiste, les deux pôles opposés du démiurge, en conflit, sont symbolisés par Adonaï (autre nom de Yahvé dans l'Ancien Testament) et Lucifer, où, étonnamment, Lucifer est le gentil et Adonaï le tyran.

" Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï l'est aussi, car la loi éternelle veut qu'il n'y ait pas de lumière sans ombre, pas de beauté sans laideur, pas de blanc sans noir, car l'Absolu ne peut exister que sous la forme de deux Dieux. L'obscurité est nécessaire à la lumière pour lui servir de fond, comme le socle de la statue et le frein de la locomotive. Ainsi la doctrine du satanisme est une hérésie, et la vraie et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer, le pair d'Adonaï, mais Lucifer, dieu de la lumière et dieu du bien, combat pour l'humanité contre Adonaï, dieu des ténèbres et du mal." - Général Albert Pike, 33ème franc-maçon, La Question de la franc-maçonnerie, pp.12-14

Domenico Margiotta, également franc-maçon au 33e degré, a écrit :

"Le palladisme est nécessairement un rite luciférien. Sa religion est un néo-gnosticisme manichéen, qui enseigne que la divinité est double et que Lucifer est l'égal d'Adonaï, Lucifer, le dieu de la lumière et du bien, luttant pour l'humanité contre Adonaï, le dieu des ténèbres et du mal. " Domenico Margiotta, Maçonnerie : Au-delà de la lumière

Le but est de réaliser la promesse de Lucifer, qui a promis à Adam et Eve que s'ils mangeaient de l'arbre de la connaissance, ils deviendraient comme Dieu. Ils veulent devenir Dieu ! Et le moyen d'y parvenir s'appelle "le grand œuvre".

Vous pouvez imaginer le grand œuvre comme la dialectique de Hegel. Vous avez là une thèse et son anti-thèse, qui sont ensuite fusionnées en une synthèse. Le plus célèbre représentant des enseignements occultes en Occident, Aleister Crowley, a exprimé le but de l'adepte de la manière suivante :

"Le Grand Œuvre est l'union des opposés. Cela peut signifier l'union de l'âme avec Dieu, du microcosme avec le macrocosme, du féminin avec le masculin, de l'ego avec le non-ego." - Aleister Crowley, Magick without Tears 1954

La raison pour laquelle ils veulent synthétiser les deux parties polaires est la suivante : l'émanation du démiurge et notre monde sont un reflet de Dieu, ils reflètent sa dualité. La réalité physique dans laquelle nous vivons, la construction que le Démiurge a créée, se compose de très nombreux éléments dualistes tels que le corps et l'esprit, l'homme et la femme, le feu et l'eau, la lumière et les ténèbres. De nombreuses forces opposées composent sa sphère (volontiers représentée comme un échiquier dans leur symbolisme). Et ils croient que s'ils effondrent tous ces éléments dualistes et les fusionnent (les synthétisent) en Un, sa sphère (notre réalité) s'effondrera et non seulement cela, mais le Démiurge s'effondrera et cessera d'exister en conséquence. Et cela ouvrira à son tour un portail vers les sphères supérieures, vers le Plérôme, où se trouve la Source, que les gnostiques appellent le Père, la vraie Lumière, l'Absolu ou Pneuma. Ainsi, lorsqu'ils auront synthétisé tous les contraires dans cette sphère, celle-ci s'effondrera sur elle-même et l'humanité sera libérée de la prison du démiurge, et alors les êtres humains s'élèveront vers les sphères supérieures et fusionneront avec le Plérôme pour devenir eux-mêmes des dieux.

Le système de Dajjal est donc construit par ceux qui croient que, par la synthèse des opposés et avec l'aide du progrès technologique, ils finiront par atteindre l'apothéose, devenant des dieux. Dans ce processus, tant le démiurge (Lucifer / Adonaï) que sa construction, c'est-à-dire ce monde, sont détruits. C'est une folie qui ne recule devant aucun sacrifice.

Baphomet, un être vénéré par les chevaliers du temple et les satanistes, est la personnification du dualisme : il a des caractéristiques masculines et féminines (travesti), il est humain aussi bien qu'animal, ange aussi bien que démon, et montre en haut comme en bas, une lune blanche et noire et des serpents noirs et blancs.

Synthèse

L'hexagramme est un symbole de la fusion de deux opposés (le triangle vers le haut et le triangle vers le bas sont synthétisés dans un hexagramme) tels que le mâle et la femelle, le ciel et la terre, le macrocosme et le microcosme ou Dieu et l'humanité. L'hexagramme est également un symbole du principe hermétique "comme en haut, comme en bas". Ce concept d'hermétisme et de géométrie sacrée trouve son origine dans la Tabula Smaragdina. Le texte des Principes hermétiques a été écrit par Hermès Trismégiste (amalgame du dieu grec Hermès et du dieu égyptien Thot), et le texte gravé sur une grande tablette d'émeraude aurait été retrouvé dans la Grande Pyramide. Il y est dit, entre autres choses : "Ce qui est en bas correspond à ce qui est en haut, et ce qui est en haut correspond à ce qui est en bas, pour accomplir le miracle de l'unique chose. " Il s'agit de la fusion du macrocosme et du microcosme. Le haut et le bas sont unifiés en un tout.

Les deux piliers Jachim et Boaz sont un symbole dualiste des francs-maçons. C'était le nom des deux piliers à l'entrée du temple de Salomon, mais ils n'ont jamais été décrits avec des caractéristiques dualistes dans la Bible ou mentionnés d'une autre manière importante. Ils sont souvent représentés avec une lune et un soleil planant au-dessus d'eux, également symboles des deux parties du démiurge. Et comment la synthèse des deux opposés est-elle présentée ici ? En reliant les deux piliers par une sorte d'arche. Ainsi, les deux côtés s'équilibrent l'un l'autre. Chaque petite pierre est une synthèse de plus petits opposés. La clé de voûte qui relie les deux piliers est ce qu'on appelle l'arc royal, la clé de voûte, la fin de la "grande œuvre" (c'est-à-dire la synthèse d'Adonaï et de Lucifer).

Et que se passe-t-il maintenant si l'on construit une arche au-dessus des deux piliers lorsque le grand œuvre est terminé ? Une porte est créée, par laquelle on peut maintenant passer ! C'est donc le portail pour l'ascension de l'être humain, pour devenir Dieu, pour l'apothéose. C'est le portail pour échapper à la construction de ce monde.

Synthèse par étapes de la réalité également avec la pyramide bien connue du billet de 1 dollar. Il y a plusieurs marches de pierre empilées les unes sur les autres, qui deviennent de moins en moins nombreuses vers le sommet (synthèse par étapes de la réalité) et aboutissent finalement à un portail au sommet.

La dialectique hégélienne est aussi à l'origine du mélange des sexes, de la masculinisation des femmes et de la féminisation des hommes avec l'aide des médias et des agents chimiques présents dans notre alimentation (perturbateurs hormonaux comme le BPA). Un troisième genre synthétisé doit être créé par la fusion de ces deux opposés. Le mouvement LBGT est un programme contrôlé dont le but est d'inverser les rôles entre l'homme et la femme si souvent qu'il y a une fluidité entre les deux dans la conscience de masse et qu'il n'y a plus de démarcation entre les deux. Et en attendant, la "fluidité du genre" est en effet l'une des dizaines de milliers d'identifications de genre qui sont normales aujourd'hui. Il s'agit d'une personne qui ne s'identifie pas à un genre fixe. Les deux catégories (homme et femme) sont ainsi rendues obsolètes et synthétisées ensemble.

Ce qui s'applique au genre devrait également s'appliquer aux ethnies et aux cultures. Si vous synthétisez toutes les ethnies et cultures opposées en une seule culture/ethnie humaine mondialisée et unique, vous créez des personnes sans racines. Et ces personnes acceptent plus facilement les changements drastiques. La diversité devient une université.

Il faut également mentionner la tendance selon laquelle de plus en plus de personnes synthétisent également les opposés des humains et des animaux pour en faire des chimères. La dissolution de toutes les frontières naturelles est encouragée aujourd'hui. D'une manière très luciférienne, les gens se rebellent contre l'ordre de la nature (Yahvé). Absolument toutes les contradictions de notre monde doivent être synthétisées, détruisant ainsi complètement l'ordre de la création complète. C'est la définition de la mégalomanie ! Ils veulent tout détruire de manière irrémédiable, renverser Dieu et corrompre autant d'âmes que possible en cours de route. Cela semble fou, mais si les prophéties sont vraies, ils iront très loin dans cette voie.

Barf (Waldi) de la comédie "Spaceballs". Waldi est un "mutt" - moitié humain, moitié mutt.

RT-News : Le Japon approuve l'élevage d'hybrides.

Voici quelques exemples de l'histoire où la synthèse souhaitée a été obtenue par le conflit entre la thèse et l'antithèse :

- Rothschild et Rockefeller soutiennent à la fois la Russie marxiste (thèse) et l'Allemagne nazie (antithèse) - conflit de la Seconde Guerre mondiale et financement des deux camps - création de l'ONU, premier pas vers le NWO (synthèse).

- La Russie communiste (thèse) et l'Occident capitaliste (antithèse) - la "guerre froide" et la coopération des deux parties (conflit) - la politique de détente, la glasnost, la perestroïka, la chute du mur et l'effondrement planifié de l'Union soviétique (synthèse), un pas de plus vers le NWO.

- Et aujourd'hui le même jeu : L'Ouest démocratique, les Etats-Unis et l'Europe (thèse) et l'Est non démocratique, la Russie et la Chine (antithèse) - Guerre froide 2.0, troisième guerre mondiale ? - Création d'un gouvernement mondial pour qu'il n'y ait plus jamais de guerre (synthèse).

Les frontières entre le bien et le mal deviennent également de plus en plus floues. Comme pour le genre, les significations du bien et du mal sont interchangées tant de fois qu'il devient "fluide" de considérer le bien et le mal moralement et qu'ils sont facilement interchangeables. Fondamentalement, toute distinction originale entre les deux est dissoute jusqu'à ce que la société considère la moralité objective comme une construction sociale de plus.

La synthèse bien-mal dans le film Maleficient

C'est exactement ce que signifie l'ordre issu du chaos (ordo ab chao) pour ces sociétés secrètes d'élite. Elles créent l'unité ou la synthèse à travers un état de chaos. L'un des programmes les plus célèbres de ces personnes est celui de l'ordre mondial unique (ou nouvel ordre mondial) : un seul monde avec un seul gouvernement, une seule monnaie, une seule langue, un seul dirigeant et une seule religion. En d'autres termes, une unification complète de TOUTES les choses. Et la couronne de tous les agendas, pratiquement l'Arche Royale du grand œuvre, est le Transhumanisme. Le transhumanisme peut être considéré comme la fusion de l'homme et de la machine, du biologique et du non-biologique, et même de la vie et de la mort.

Cet agenda se place au-dessus de tous, car il clôt le débat des autres. C'est la clé de voûte, pour ainsi dire. Car une fois qu'il sera pleinement mis en œuvre et que les humains deviendront des machines complètes, il n'y aura plus de distinctions entre l'orientation sexuelle, le sexe, l'ethnie ou la nationalité. Même l'espèce ne sera alors plus une distinction valable. Et la moralité ? Oubliez-la, elle s'évanouira du jour au lendemain. Sans parler du rejet simultané de presque toutes les religions, car qui a besoin de penser à la vie après la mort quand on ne peut plus mourir ?

Et le transhumanisme nous sera également vendu comme une solution à tous les problèmes d'oppositions (la lutte entre les races, les nations, les systèmes économiques et les sexes sera ainsi terminée) et avec lui on obtiendra alors la paix mondiale, on arrêtera la faim et les maladies, etc. En fait, il existe une infinité de possibilités pour nous vendre ce produit.

Mais pour tout synthétiser, nous avons besoin d'un réseau qui se connecte et est connecté à tout et qui contrôle tout de manière centralisée, l'Internet des objets (IoT). Ce réseau est actuellement en cours de construction, le réseau 5G.

Vous avez peut-être vu une ligne d'environ 20 points lumineux dans le ciel nocturne au cours des dernières semaines et des derniers mois. Il s'agit officiellement des "satellites" de SpaceX d'Elon Musk. Ils font partie du projet Starlink, qui prévoit un réseau de satellites très rapprochés au-dessus de la terre et qui doit alimenter le monde en Internet à haut débit (1 Gbps). Une centaine d'entre eux ont déjà été envoyés, et jusqu'à 30 000 ( !) sont prévus. OneWeb prévoit également un réseau de 900 satellites ; Telesat en prévoit 292 et Amazon 3236. À la fin de la décennie, nous ne reconnaîtrons plus les étoiles pour les "satellites" et nous serons irradiés 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par des micro-ondes.

Time lapse de l'actuelle centaine de HAPS de Starlink. Imaginez 30 000 !

Elon Musk a déclaré dans son discours au Mobile World Congress de Barcelone, en Espagne, que les opérations commerciales de Starlink commenceront dans le monde entier en août. Ainsi, à partir du mois prochain, toute personne qui achètera un terminal utilisateur pour $500 et paiera l'abonnement mensuel de $100 aura accès à l'internet à haut débit par satellite depuis son domicile ou son véhicule partout dans le monde, à l'exception des régions polaires. Il a également déclaré que l'objectif de sa dernière entreprise, Neuralink, est une "symbiose à long terme entre l'intelligence artificielle et l'humanité".

Des milliers de ces HAPS sont prévus pour irradier chaque centimètre carré de cette belle terre et pour connecter absolument tout et tout le monde à leur réseau de contrôle. Bientôt, ce réseau de surveillance sera absolument partout (fuite impossible) et il sera alors couplé à une intelligence artificielle centrale. Cette IA centrale nous connaît déjà mieux que nous ne nous connaissons nous-mêmes. Elle est sous notre nez ou au bout de nos doigts en permanence. Elle sait qui sont vos amis, où vous travaillez et quel collègue vous évitez toujours. Elle sait à quelle vitesse vous tapez et où vous déjeunez toujours. Elle sait que vous augmentez toujours votre consommation dans les premières semaines de l'automne et que vous faites un nouveau régime pendant exactement trois semaines chaque printemps. Elle connaît vos plus grandes peurs et vos rêves les plus inassouvis. Elle connaît vos hobbies, vos opinions politiques et ce que vous pourriez aimer avant même de le savoir. Elle connaît toutes vos idées sur le monde et la façon dont il va évoluer. Elle sait si vous passez une mauvaise ou une bonne journée et comment vous vous sentirez le lendemain. Tout cela est collecté grâce à votre comportement en ligne et à vos méta-données. Ils ne se soucient pas de la photo que vous publiez sur Facebook en tant que telle - ce sont les signaux prédictifs qu'ils peuvent distiller à partir de ce téléchargement de photo qui sont si précieux pour eux. Ces modèles de comportement humain sont corrélés et utilisés pour alimenter des algorithmes et des modèles.

Dans la numérologie juive Gematria ainsi que dans l'arabe Abjad, la lettre w (vav / wau) a la valeur numérique 6. Worldwideweb www serait 666, le nombre de la bête.

À chaque clic que nous faisons, cette IA apprend, devient plus intelligente et nous connaît de mieux en mieux en tant qu'humanité. Comment cette ville réagira-t-elle à cet événement ? Comment le monde se comportera-t-il lorsque la chose suivante se produira ? Et cette IA peut déjà contrôler le comportement de foules entières de personnes en ajustant des algorithmes en ligne. Ceux qui pensent que toutes ces données ne sont pas transmises à un système central ne comprennent pas que c'est la raison même de l'existence de l'internet depuis le début. Dès le début, plus de données ont été collectées que nécessaire juste pour améliorer l'expérience du service comme ils le prétendent toujours. Une fois encore, le poison a été enrobé d'une couche de sucre : avec des vidéos de chats et des recettes de cuisine, afin que nous nourrissions cette bête avec nos données comportementales et nos pensées. Pour l'instant, nous pouvons encore jeter notre smartphone et partir dans la nature. Mais pour supprimer cette option, le monde est en train d'être couvert d'un réseau 5G HAPS et bientôt chaque citoyen se verra injecter une antenne, soi-disant à cause de Sars-Cov-2.

Contrôle de l'esprit

La pensée logique et rationnelle, tant vantée de nos jours, est le principal outil de contrôle mental de Dajjal. En effet, on sait très bien comment les "gens rationnels" réagissent à certaines informations. Pour déterminer la réaction souhaitée, il suffit de contrôler le type de données qui leur est présenté ou le type de circonstances dans lesquelles ils se trouvent - et en tant que personnes rationnelles, ils feront ce que vous voulez qu'ils fassent. Ensuite, c'est toujours "le consensus des scientifiques dit..." et toutes les personnes rationnelles seront d'accord avec la conclusion inévitablement logique. Une fois que les gens sont formés à agir "rationnellement", vous pouvez prédire le résultat en déterminant l'entrée. Dans l'Islam d'aujourd'hui, on dit aussi souvent : "le consensus des savants dit...". Là encore, il suffit de présenter des "connaissances authentiques" spécifiques pour faire croire à chacun qu'il suit désormais l'exemple des Salafs alors qu'en réalité, il fait ce que le marionnettiste en arrière-plan veut qu'il fasse.

Outre ce "cadrage" rationnel, il existe un vaste répertoire d'astuces psychologiques permettant d'influencer les gens. Il s'agit d'une science à part entière, avec des méthodes assez sophistiquées. Il est étonnant, par exemple, qu'un même fait puisse être présenté de manière si différente que les gens prennent des décisions complètement différentes, comme l'illustre l'expérience d'Amos Tversky et Daniel Kahneman : Le cadrage des décisions et la psychologie du choix.

Mais des méthodes encore plus extrêmes sont utilisées pour transformer les gens en esclaves qui obéissent à leurs maîtres comme des chiens dressés. Ces méthodes sont incroyablement brutales et horribles.

MKULTRA était un vaste programme de recherche secret de la CIA sur les possibilités de contrôle mental. Le programme comprenait, entre autres, des milliers d'expériences humaines au cours desquelles des sujets d'expérience sans méfiance, souvent choisis au hasard parmi des patients d'hôpitaux et des détenus, étaient soumis à leur insu à des drogues hallucinogènes très puissantes telles que le LSD et la mescaline. De nombreux sujets d'expérience ont subi les plus graves dommages physiques et psychologiques au cours de ces expériences, parfois même la mort. L'objectif ultime était de "prédire, diriger et contrôler le comportement humain".

La programmation monarchique est une technique de contrôle de l'esprit qui intègre des éléments de l'abus rituel satanique (SRA) et du trouble de la personnalité multiple (MPD). Elle utilise une combinaison de psychologie, de neurosciences et de rituels occultes pour créer un "alter persona" chez les esclaves, qui peut être déclenché et programmé par les manipulateurs. Les esclaves monarques sont principalement utilisés par des organisations pour mener des opérations avec des pigeons qui sont formés pour effectuer des tâches spécifiques, ne remettent pas en question les ordres, ne se souviennent pas de leurs actions et, s'ils sont découverts, se suicident automatiquement. Les programmateurs de monarques causent des traumatismes intenses aux sujets par le biais de chocs électriques, de tortures, d'abus et de jeux d'esprit pour les forcer à se dissocier de la réalité - une réaction naturelle chez la plupart des gens lorsqu'ils sont confrontés à une douleur physique et mentale insupportable. La dissociation mentale permet aux manipulateurs de créer des personnages détachés dans la psyché du sujet, qui peuvent ensuite être programmés et activés à volonté par des déclencheurs. Ils sont les boucs émissaires parfaits pour les assassinats et les attaques terroristes de haut niveau, les "candidats mandchous". On peut supposer qu'il existe de très nombreuses personnes dans la politique, les médias et d'autres domaines qui ne sont en fait que des marionnettes, manipulées par des marionnettistes en arrière-plan.

À mesure que la technologie progresse, des tentatives sont faites pour parvenir à contrôler l'esprit à l'aide de technologies électromagnétiques de contrôle de l'esprit. Il s'agit d'armes qui utilisent des ondes électromagnétiques ou même des ondes scalaires pour détourner le cerveau et le système nerveux d'une personne et saper son sentiment de contrôle sur ses propres pensées, comportements, émotions ou prises de décision.

En 2002, le laboratoire de recherche de l'armée de l'air américaine a breveté "une arme non létale comprenant un dispositif neuro-électromagnétique qui envoie des sons dans le crâne des gens".

En 2007, une équipe de neuroscientifiques de renommée mondiale a mis au point une technique puissante qui leur permet de regarder au plus profond du cerveau d'une personne et de lire ses intentions avant qu'elle n'agisse. "Grâce au scanner, nous avons pu chercher ces informations à l'intérieur du cerveau et y lire quelque chose que l'on ne pouvait pas deviner de l'extérieur. C'est comme si l'on allumait une torche et que l'on cherchait une écriture sur un mur", a déclaré John Dylan Haynes, de l'Institut Max Planck pour les sciences cognitives et cérébrales humaines. Lire ici.

En 2011, des neuroscientifiques de l'Université de Californie à Berkeley ont placé des électrodes dans le crâne de patients subissant une opération du cerveau afin de surveiller les informations provenant de leur lobe temporal, qui était impliqué dans le traitement de la parole et des images. Pendant que le patient écoutait quelqu'un parler, un programme informatique analysait la façon dont le cerveau traitait et reproduisait les mots qu'il entendait. Les scientifiques pensent que cette technique pourrait également être utilisée pour lire et rapporter ce qu'ils pensaient dire ensuite. Dans la revue Plos Biology, ils affirment que les tentatives de lecture des pensées atteignent "un tout autre niveau". Lire ici.

M. Buckner, de Harvard, a remporté le prix Alzheimer en 2011 pour avoir lu dans nos pensées. Des chercheurs avaient démontré qu'il était possible de lire dans les pensées d'une personne en mesurant son activité cérébrale à distance. Ces technologies de lecture des pensées utilisent la CEE avec décodage des signaux neurologiques à distance avec ou sans implant via des satellites ou via des tours de transmission de la télévision mobile. "Des grappes de nanoparticules magnétiques chauffées, alignées avec les membranes cellulaires, peuvent contrôler à distance les canaux ioniques, les neurones et même le comportement des animaux", selon un article également publié dans Nature Nanotechnology par des physiciens de l'université de Buffalo. Lire ici.

Des scientifiques de l'université de York et de l'université de Californie à Los Angeles (UCLA) ont découvert qu'ils pouvaient modifier la façon dont les gens pensent à la religion et à la politique en dirigeant de l'énergie magnétique dans leur cerveau afin de désactiver temporairement certaines régions cérébrales. Chez 30% des sujets, ils ont même réussi à faire disparaître leur croyance en Dieu. Cela nous fait directement penser aux prophéties où quelqu'un est croyant le matin et incroyant le soir, ou croyant le soir et incroyant le matin. Lire ici.

Il y a donc des années, il était déjà possible d'influencer les gens à l'aide des nanotechnologies. Et maintenant, les vaccinations deviennent obligatoires alors que dans le même temps, l'expansion de la 5G est poussée dans le monde entier. Il faut mettre l'un et l'autre ensemble ! Dajjal veut nous intégrer dans son Internet des objets afin d'obtenir un pouvoir absolu. Nous ne savons pas exactement comment il va s'y prendre techniquement, mais nous pouvons supposer que les vaccinations, et probablement les prélèvements, sont un moyen d'y parvenir. Nous ne savons pas non plus jusqu'à quel point il nous tiendra en laisse et sera en mesure d'influer sur la question de savoir si nous deviendrons des cyborgs totalement dénués de volonté ou si nous pourrons encore exercer notre libre arbitre et peut-être seulement recevoir une étiquette d'identification pour nous localiser. Mais les prophéties annoncent de mauvaises choses !

Les prophéties

Selon les prophéties de la fin des temps, il y aura de terribles massacres, non pas entre ennemis, mais par des "compagnons" entre eux. Il y a souvent eu la faim et la privation dans le monde, mais cela n'a pas conduit à un tel massacre entre les gens. Se pourrait-il que ce massacre soit perpétré par des zombies télécommandés ? Parce que ce serait beaucoup plus efficace que de simplement empoisonner les gens avec les vaccins, si l'objectif est le génocide et la réduction de la population mondiale. Bientôt, la plupart des tâches seront effectuées par des robots et des intelligences artificielles, Dajjal n'aura plus besoin d'autant de personnes pour étendre son pouvoir. Et avant que la populace sans emploi et sans perspective n'ait des idées stupides, il serait préférable de la réduire. En cas d'empoisonnement, cependant, ceux qui ont la volonté assez forte pour ne pas prendre les inoculations resteront, c'est-à-dire les ennemis de Dajjal. En outre, en cas d'abattage, on peut faire passer les gens eux-mêmes pour les coupables. Plusieurs hadiths corroborent ce soupçon (tous d'Abu Dawud).

Transmis par Abu Hurairah :

Le Messager d'Allah a dit : Le temps deviendra court, la connaissance diminuera, les querelles (fitan) surgiront, l'avarice tombera dans le cœur des gens et le harj prévaudra. On lui demanda : Messager d'Allah, qu'est-ce que c'est ? Il répondit : Un carnage, un carnage.

Transmis par Abu Bakr :

Le Messager d'Allah a dit : il y aura un temps de trouble où celui qui se couche sera meilleur que celui qui s'assied, et celui qui s'assied est meilleur que celui qui se tient debout, et celui qui se tient debout est meilleur que celui qui marche, et celui qui marche est meilleur que celui qui marche. Il demanda : Qu'est-ce que tu m'ordonnes de faire, Messager d'Allah ? Il répondit : Celui qui a des chameaux restera avec ses chameaux, celui qui a des moutons restera avec ses moutons, et celui qui a des terres restera avec ses terres. Il demanda : Si quelqu'un a plus de ces choses, (que doit-il faire) ? Il répondit : Il doit prendre son épée, en frapper le tranchant sur une pierre, puis s'enfuir s'il le peut.

Transmis par Abdullah ibn Mas'ud :

J'ai entendu le Prophète dire : Puis il a mentionné une partie du hadith d'Abu Bakr ci-dessus. Cette version ajoute : Il (le Prophète) a dit : Tous leurs morts iront en enfer. J'ai demandé (Wabisah) : Quand cela arrivera-t-il, Ibn Mas'ud ? Il répondit : C'est le temps de la tourmente (Harj) où une personne ne sera pas à l'abri de ses compagnons. J'ai demandé : Que m'ordonnez-vous (de faire) si je vis pendant cette période ? Il répondit : Tu dois retenir ta langue et ta main et rester à la maison.

Transmis par Abu Musa al-Ash'ari :

Le Messager d'Allah a dit : Avant l'Heure Dernière, il y aura des troubles comme des morceaux d'une nuit noire dans lesquels une personne sera croyante le matin et mécréante le soir, ou croyante le soir et mécréante le matin. Celui qui s'y assied sera meilleur que celui qui se lève, et celui qui y marche sera meilleur que celui qui court. Brisez donc vos arcs, coupez vos cordes d'arc, et frappez vos épées sur des pierres. Alors, quand les hommes viendront à l'un de vous, il sera comme le meilleur des deux fils d'Adam.

Transmis par Abu Dharr :

Le Messager d'Allah a dit : Tu dois faire preuve de persévérance. Puis il m'a dit : Que feras-tu, Abu Dharr, quand tu verras les Ahjar az-Zayt couverts de sang ? J'ai répondu : Ce qu'Allah et Son messager choisissent pour moi. Il a dit : Tu dois aller vers ceux qui ont les mêmes idées que toi. J'ai demandé : Ne dois-je pas prendre mon épée et la mettre sur mon épaule ? Il répondit : Tu t'allierais alors avec le peuple. Sur quoi je demandai : Que m'ordonnes-tu de faire ? Tu dois rester chez toi. J'ai demandé : (Que dois-je faire) si des gens entrent dans ma maison et me trouvent ? Il répondit : Si tu as peur que l'éclat de l'épée ne t'aveugle, alors mets le bout de ta robe sur ton visage afin que (celui qui te tue) porte le châtiment de tes péchés et des siens.

Tous ces rapports font état de massacres au sein de la population. Il ne s'agit pas d'une guerre ou d'une guerre civile, où un musulman devrait se battre pour le côté de l'Islam et de la justice, mais d'un massacre insensé, auquel il ne faut en aucun cas participer. Il faut désarmer ses armes pour ne pas être tenté de les utiliser et rester chez soi en se forçant à rester assis. Cela peut signifier s'opposer de toutes ses forces à la manipulation mentale pour ne pas tuer d'autres personnes et des musulmans. Même s'ils entrent chez soi, il ne faut pas lever la main et il vaut mieux être tué. Pourquoi, alors que l'on aurait le droit de se défendre ? Parce qu'on pourrait tuer un musulman croyant mais éloigné (dans le hadith ci-dessus, "son compagnon") et en être tenu pour responsable ? Il se pourrait qu'à cette époque, la récitation du Coran puisse offrir une protection contre l'influence des masses, car le Prophète a dit : "Quiconque récite dix versets du début de la sourate al Kahf sera protégé du Dajjal." (Muslim, Abu Dawud, Nasa'i)

On est également censé rester avec sa terre et ses animaux, ce qui peut indiquer que l'on n'est plus autorisé à participer à la vie publique et à utiliser le système économique corrompu basé sur les puces. On est même censé se réfugier dans les montagnes ou la forêt si nécessaire et se retirer du Dajjal.

Reste dans ta maison, contrôle ta langue, accepte ce que tu sais être bon, rejette ce que tu sais être mauvais, occupe-toi de tes propres affaires et détourne-toi des affaires des gens du peuple. (Abu Dawud)

Un temps viendra bientôt où la meilleure possession d'un croyant sera des chèvres, qu'il conduira dans les montagnes pour sauver sa religion. (Bukhari)

J'ai demandé : "Et s'il n'y a plus de Jama'ah et d'Imam ?". Il m'a répondu : " Isole-toi de toutes ces sectes même si tu dois manger les racines des arbres jusqu'à ce que la mort te rattrape alors que tu es dans cet état. (Bukhari)

Il viendra un temps de fitnah où celui qui s'assied est meilleur que celui qui est debout, et celui qui est debout est meilleur que celui qui marche, et celui qui marche est meilleur que celui qui court. Celui qui s'expose à cette fitnah sera détruit par elle. Donc, celui qui trouve un endroit sûr, qu'il s'y réfugie. (Bukhari et Muslim)

Dajjal apparaîtra, et avec lui, il y aura de l'eau et du feu. Ce que les gens pensent être de l'eau sera en fait un feu brûlant et ce que les gens penseront être du feu sera en fait une eau fraîche et douce. Celui d'entre vous qui se trouve face à lui devrait sauter dans ce qu'il considère être du feu, car ce sera une eau belle et douce. (Bukhari, Muslim)

Il arrivera un moment de patience pour les gens où s'accrocher à la religion est comme s'accrocher à un charbon chaud. (Tirmidhi)

Il est clairement indiqué ici que l'on sera confronté à un choix. Si l'on obéit aux ordres de Dajjal (par exemple, en se faisant vacciner), on pourra à nouveau profiter des plaisirs de ce monde pendant une courte période, on pourra à nouveau voyager, aller à l'université, au restaurant, au travail, se marier, etc. Sinon, la vie deviendra de plus en plus un enfer. Si ce n'est pas le cas, la vie deviendra de plus en plus infernale. Ceux qui n'auront pas consolidé leur foi d'ici là seront probablement entraînés par l'attraction.

Hâtez-vous de faire de bonnes actions avant que six événements ne se produisent : le faux messie, la fumée, la bête de la terre, le lever du soleil à l'ouest et le bouleversement général des masses et des individus. (Musulman)

Lorsque trois signes apparaissent, aucune âme ne bénéficiera de sa foi à moins qu'elle n'ait déjà cru ou gagné du bien par sa foi : le lever du soleil de l'ouest, le faux messie et la bête de la terre.(Musulman).

Un temps viendra où il ne restera rien de l'Islam que son nom, et rien du Saint Coran que ses lettres. Les mosquées seront pleines d'adorateurs ; mais pour ce qui est de la guidance, elles seront vides et désertes. Leurs ulémas (savants religieux) seront les pires de toutes les créatures sous le firmament du ciel. Les mauvais complots partiront d'eux, et c'est vers eux qu'ils retourneront. (Mishkat)

La fitna de Dajjal est le point final de l'histoire de l'humanité, car sa fitna est si complète qu'il n'y a pas vraiment d'échappatoire si ce n'est auprès d'Allah, comme Allah le dit : "J'ai créé parmi Mes serviteurs des êtres si puissants que Moi seul peut les vaincre". Ce monde n'est qu'un test, un exercice et un processus pour finalement nous ramener consciemment là où tout a commencé, à Allah. Et lorsque nous voyons que tout ce que nous souffrons n'est que dans ce but, nous devenons reconnaissants qu'Il nous fasse subir des épreuves aussi sévères, car c'est un signe qu'Il nous aime et qu'Il veut nous conduire à Lui. À ceux qu'Il n'aime pas, Il donne les plaisirs de ce monde pour qu'ils L'oublient et pour qu'ils pensent qu'ils n'ont pas besoin de Lui. Il leur fait croire qu'avec l'aide de la science, ils peuvent maîtriser la nature et devenir de plus en plus semblables à Dieu, jusqu'à ce que, dans leur folie des grandeurs, ils se précipitent dans la ruine.

Qu'Allah fasse de nous Ses serviteurs reconnaissants, patients et fidèles et nous accorde Sa protection.