37

Une étude récente publiée par le NCBI, qui dépend des National Institutes of Health, a montré que les masques ne contribuent absolument pas à prévenir la propagation du COVID-19 et que leur utilisation est même nuisible.

Étude du NCBI

Le NIH a publié une hypothèse médicale du Dr Baruch Vainshelboim qui est lié à l'Université de Stanford (Division de cardiologie, Veterans Affairs Palo Alto Health Care System/Stanford University, Palo Alto, CA, États-Unis).

 

Résultats de l'étude de Stanford : Les masques faciaux sont inefficaces pour bloquer la transmission du COVID-19 et peuvent en fait entraîner une détérioration de la santé et une mort prématurée.

Le rapport NOQ a révélé l'étude

Avez-vous entendu parler de l'étude réalisée par l'Université de Stanford, qui démontre au-delà de tout doute raisonnable que les masques faciaux n'ont absolument aucune chance d'empêcher la propagation du Covid-19 ? Non ? Elle a été publiée sur le site gouvernemental du National Center for Biotechnological Information (NCBI). Le NCBI est une branche de l'Institut National de la Santé, on pourrait donc penser qu'une telle étude serait largement relayée par les médias grand public et adoptée par les gens "amoureux de la science" de Big Tech.

Au lieu de cela, une recherche sur DuckDuckGo révèle qu'elle a été reprise par ZERO médias grand public et que les tyrans de Big Tech suspendront les personnes qui la publient, comme l'a appris à ses dépens le stratège politique Steve Cortes lorsqu'il a posté un tweet qui allait à l'encontre du récit du masque facial. Le Tweet lui-même contenait une citation et un lien qui ont incité Twitter à suspendre son compte, potentiellement pour une durée indéterminée.

Le résumé de l'étude du NCBI

"De nombreux pays dans le monde ont utilisé des masques médicaux et non médicaux comme intervention non pharmaceutique pour réduire la transmission et l'infectivité du coronavirus maladie-2019 (COVID-19). Bien qu'il n'existe pas de preuves scientifiques de l'efficacité des masques faciaux, des effets physiologiques, psychologiques et sanitaires indésirables ont été établis. On a émis l'hypothèse que les masques faciaux ont un profil de sécurité et d'efficacité compromis et qu'il faudrait éviter de les utiliser. L'article actuel résume de manière exhaustive les preuves scientifiques concernant le port de masques faciaux à l'ère du COVID-19, fournissant ainsi des informations appropriées pour la santé publique et la prise de décision."

La conclusion de l'étude du NCBI

"Les preuves scientifiques existantes remettent en question la sécurité et l'efficacité du port d'un masque facial comme intervention préventive pour le COVID-19. Les données suggèrent que les masques médicaux et non médicaux sont inefficaces pour bloquer la transmission interhumaine de maladies virales et infectieuses telles que le SRAS-CoV-2 et le COVID-19, ce qui milite contre l'utilisation des masques.

Il a été démontré que le port de masques faciaux a des effets physiologiques et psychologiques négatifs importants. Il s'agit notamment de l'hypoxie, de l'hypercapnie, de l'essoufflement, de l'augmentation de l'acidité et de la toxicité, de l'activation de la réaction de peur et de stress, de l'augmentation des hormones de stress, de l'immunosuppression, de la fatigue, des maux de tête, du déclin des performances cognitives, de la prédisposition aux maladies virales et infectieuses, du stress chronique, de l'anxiété et de la dépression.

Les conséquences à long terme du port du masque facial peuvent entraîner une détérioration de la santé, le développement et la progression de maladies chroniques et un décès prématuré. Les gouvernements, les décideurs politiques et les organisations de santé devraient utiliser une approche appropriée et fondée sur des preuves scientifiques en ce qui concerne le port de masques faciaux, lorsque celui-ci est considéré comme une intervention préventive pour la santé publique."

Effets physiologiques et psychologiques du port d'un masque facial


Vous aimez ? Partagez avec vos amis !

37

Quelle est votre réaction ?

confused confused
3
confused
fail fail
2
fail
love love
0
love
lol lol
1
lol
omg omg
3
omg
win win
2
win