N'est-ce pas un crime de vacciner les enfants ?


Le Dr Sucharit Bhakdi, épidémiologiste allemand de renom, a lancé un avertissement urgent au Premier ministre britannique Boris Johnson pour qu'il suspende la vaccination Covid dans son pays en raison des dommages potentiellement graves qu'elle entraînerait à long terme.

La vaccination des enfants britanniques est criminelle

Elle rejette notamment catégoriquement l'utilisation du médicament chez les enfants, déclarant que "vacciner les enfants britanniques est criminel", dans une vidéo publiée sur diverses plateformes le 16 septembre.

"Boris Johnson, BBC : Vacciner les enfants britanniques est un crime. Nous assistons actuellement au plus grand crime que le Royaume-Uni ait jamais commis dans son histoire, puisqu'il le commet contre son propre peuple, malgré le fait que les connaissances qui devraient l'empêcher existent et sont à sa portée", est une partie des propos de Bhakdi.

Il invite également Johnson à consulter les autres médicaments Covid connus et très efficaces disponibles, comme le préconise le Dr Peter McCullough depuis des mois, pour faire face à la pandémie à l'automne et à l'hiver prochains.


M. Bhakdi fait également appel au bon sens du peuple britannique pour qu'il prenne conscience des irrégularités apparentes de la campagne de vaccination.

"Britanniques : vous appartenez au peuple le plus honorable, le plus intelligent et le plus éduqué du monde ; comment pouvez-vous encore croire cela ?" dit Bhakdi.


Risque de caillots sanguins et de thrombose veineuse cérébrale

Le Dr Sucharit Bhakdi, aujourd'hui retraité, était professeur émérite de microbiologie médicale et d'immunologie et président de l'Institut de microbiologie médicale et d'hygiène de l'Université Johannes Gutenberg de Mayence, en Allemagne.

En février 2021, lui et plusieurs de ses collègues ont mis en garde l'Agence européenne des médicaments (EMA) contre le danger potentiel de caillots sanguins et de thrombose veineuse cérébrale chez des millions de personnes recevant des injections expérimentales à base de gènes.

Depuis lors, deux des quatre vaccins ont été suspendus ou retirés du marché en Europe et aux États-Unis pour cette raison précise.

Le professeur Bhakdi explique les fondements scientifiques de ce problème, qui ne se limite pas aux vaccins désormais suspendus, et explique pourquoi, à long terme, il pourrait entraîner une hyperactivité dangereuse du système immunitaire chez des milliards de personnes sans méfiance.



Dans leur concept, les vaccins, quelle que soit leur marque, font "exploser le système immunitaire pour combattre le virus", ce qui déclenche simultanément la formation de thrombus sanguins, dont les effets peuvent entraîner la mort, selon une vidéo publiée le 29 mai.

"Nous avons toujours été profondément préoccupés par le fait que cette explosion déclenche une réaction en chaîne qui accélère la formation de caillots sanguins dans vos vaisseaux, des caillots que personne ne peut voir, mais qui peuvent être ressentis s'ils se forment dans le cerveau", a prévenu M. Bhakdi.

Nombreux effets graves et indésirables

À cet égard, le Dr Bhakdi met sérieusement en garde les personnes qui prennent le vaccin Covid, et demande tout particulièrement que ce médicament soit évité chez les enfants.

"Ne le donnez pas aux enfants car ils n'ont absolument aucune chance de se défendre, si vous le donnez à votre enfant, vous commettez un crime".

Des avertissements urgents similaires à celui de Bhakdi sont émis par des spécialistes médicaux du monde entier, très fréquemment, de sorte qu'un pourcentage élevé de la population mondiale est toujours indécis à se faire vacciner.

D'autre part, il existe de nombreux effets indésirables graves et temporaires, dont le décès de dizaines de milliers de personnes vaccinées.