Les enfants doivent-ils mentir et recevoir le vaccin COVID sans que les parents le sachent ?


Le gouverneur du Colorado, Jared Polis, un démocrate, a exhorté les personnes à mentir aux membres de leur famille et à se faire administrer "en privé" l'un des vaccins controversés COVID-19, tout en se livrant à des tromperies pour éviter que leurs proches, qui pourraient être opposés à ces vaccins, ne l'apprennent.

COVID-19 Vaccination sans autorisation parentale ?

"Un conjoint, un parent avec lequel vous vivez qui ne veut pas se faire vacciner, qui est contre... vous pouvez toujours vous faire vacciner en privé sans que votre partenaire le sache si c'est ce qui permet de maintenir l'harmonie dans la famille et de vous protéger", a récemment déclaré le gouverneur du Colorado.

L'homme politique démocrate a été cité par une autre publication comme ayant déclaré : "Vous pouvez toujours vous faire vacciner en privé sans que vos parents ou votre conjoint le sachent, si cela préserve l'harmonie dans votre famille et si vous vous protégez. Cela ne signifie pas que vous devez partager cela avec ceux avec qui vous vivez."

 

Si le gouverneur du Colorado soutient fermement la tromperie induisant la paranoïa au sein des unités familiales, il semble qu'il fasse probablement référence aux enfants âgés d'au moins 18 ans, car contrairement à d'autres régions libérales, le Colorado ne fait pas d'exception pour que les mineurs puissent recevoir les vaccins COVID-19 sans la permission d'un parent ou d'un tuteur.

C'est ce qui arrive aux enfants d'âge scolaire à San Francisco, où l'enfant est autorisé à "consentir" à recevoir l'un des vaccins COVID-19 si le parent ne peut être joint en temps voulu.

 

En outre, à l'heure où nous mettons sous presse, les vaccins ne sont disponibles que pour les enfants de 12 ans et plus, mais le gouvernement demande aux hôpitaux de se préparer à une vaccination de masse des enfants dès l'âge de cinq ans.

"Le grand gouvernement n'a absolument rien à faire pour dire à nos enfants de mentir à leurs parents, de garder des secrets et de faire ce qu'on leur dit", a écrit un pundit conservateur sur Colorado Peak Politics. "Si vous ne nous croyez pas, demandez à l'Église catholique comment cela a fonctionné pour eux."