Le Sénat français a-t-il rejeté la proposition de loi sur la vaccination obligatoire contre le COVID ?


Le 13 octobre, le Sénat français a rejeté le projet de loi visant à instaurer une vaccination obligatoire universelle contre le virus Sars-CoV 2 par 262 voix contre et 64 voix pour.

Convaincre au lieu de forcer

Le vaccin Covid-19 ne sera PAS ajouté à la liste des vaccins obligatoires en France. Les sénateurs n'ont pas approuvé le projet de loi présenté par les socialistes le 13 octobre.

 

Le Sénat n'a pas approuvé la proposition de loi visant à rendre obligatoire la vaccination contre le SRAS-CoV-2. Le texte, déposé fin août par les membres du groupe parlementaire socialiste, a été rejeté en séance publique par 262 voix contre 64. Cette initiative parlementaire n'aura donc pas de suite.

Seule la quasi-totalité du groupe socialiste, à l'origine du texte, a voté pour, avec seulement trois collègues du centre et de la droite. Les autres factions ont préféré le rejeter. Quatorze sénateurs de divers bords se sont abstenus. Le gouvernement, par la voix du secrétaire d'État à l'enfance et à la famille, Adrien Taquet, s'est également prononcé contre ce texte, déclarant : " Nous préférons convaincre plutôt que contraindre. "