Le graphène a-t-il une conductivité électrique ?


La Quinta Columna est toujours à la recherche d'une étude sur le comportement du graphène lorsqu'il est exposé à des champs électromagnétiques, la seule étude dont elle a besoin pour confirmer toutes ses conclusions sur le rôle de ce nanomatériau dans le neurocontrôle.

Propriétés des conducteurs et des semi-conducteurs

Mais chaque étude qu'ils trouvent dans leur recherche est intéressante, et celle d'aujourd'hui ne fait pas exception. La propriété la plus intéressante du graphène est liée à sa conductivité électrique. Le graphène conduit l'électricité aussi bien que le cuivre : sa conductivité électrique est de 0,96-108 (Ω-m)-1, alors que celle du cuivre est de 0,60-108 (Ω-m)-1 et celle du silicium de 4,5-10-4 (Ω-m)-1.

Une façon de classer les matériaux en fonction de leur conductivité électrique est de les diviser en isolants, conducteurs et semi-conducteurs. Il s'avère que le graphène n'est aucun des trois, mais possède des propriétés de conducteurs et de semi-conducteurs. D'un point de vue structurel, la distribution des plans atomiques dans le graphène fournit un chemin non obstrué pour le flux d'électrons.

Le graphène a montré un grand potentiel pour l'absorption des micro-ondes (MA) en raison de sa grande surface, de sa faible densité, de sa conductivité électrique accordable et de sa bonne stabilité chimique. Pour exploiter pleinement le graphène et sa capacité d'absorption de micro-ondes, la microstructure du graphène doit être soigneusement étudiée.

Ils sont toujours à la recherche d'une étude sur le comportement du graphène lorsqu'il est exposé à des champs électromagnétiques in vivo, la seule étude dont ils ont besoin pour confirmer toutes leurs conclusions sur le rôle de ce nanomatériau dans le neurocontrôle. Mais chaque étude qu'ils rencontrent dans leur recherche est intéressante, et celle d'aujourd'hui ne fait pas exception.

Ricardo Delgado :

"Selon la structure tridimensionnelle du graphène, il présente une bande d'absorption ou une autre.

En outre, le faible taux de remplissage et la faible densité sont avantageux pour les applications pratiques. Sans l'adjonction de matériaux magnétiques ou de polymères conducteurs, les Gmfs présentent d'excellentes performances en matière de MA grâce à une conception rationnelle de la microstructure.

En outre, par rapport à d'autres matériaux poreux à base de graphène, notamment les aérogels et les mousses, les Gmfs présentent des avantages en termes de facilité de traitement et de fabrication à grande échelle."

Et vous avez remarqué, hein ? "Conductivité électrique accordable.

Il devient de plus en plus conducteur et commence à s'oxyder.

Donc, selon l'onde du signal, il devient plus ou moins conducteur. Donc vous pouvez l'avoir parfaitement dans votre corps. Si vous ne l'exposez pas à des ondes qu'il ne devrait pas recevoir, le graphène ne conduit pas ou à peine. Mais quand vous voulez, exposez-le à ces ondes, et il devient fou.

Il devient de plus en plus conducteur. Ça veut dire qu'il va commencer à s'oxyder. C'est presque certain. Automatiquement. Ça veut dire qu'il commence à se détruire. Ça veut dire qu'il peut ajuster ses capacités conductrices. Ça veut dire qu'il peut faire des dégâts ou pas, selon ce que tu veux.

Ce sont eux qui le disent. Nous ne le disons pas ici.