Le Congo a-t-il autorisé le médicament végétal "Manacovid" contre le coronavirus ?


En RD Congo, le centre de recherche pharmaceutique de Louzi a approuvé le médicament local Manacovid pour le traitement du COVID-19. Ce médicament à base de plantes serait très efficace contre les maladies coronaires.

Le médicament local Manacovid

Dès le 14 décembre 2020, le centre de recherche pharmaceutique de Louzi en République démocratique du Congo a approuvé le médicament Manacovid pour le traitement du COVID-19, comme le rapporte Africa News 24 . La particularité de ce médicament : C'est un médicament d'origine végétale qui semble également efficace pour traiter le COVID-19.

Selon un communiqué publié par le centre de recherche, trois équipes de médecins ont observé les effets du médicament chez un total de 300 patients qui avaient été testés positifs au COVID-19. Même si le nombre de sujets était plutôt faible (300 personnes), les médecins ont pu constater une guérison à 100 % en cinq jours. Dans tous les cas, si le médicament a été bien toléré, les symptômes ont dû disparaître et le test ultérieur de dépistage des agents pathogènes du SRAS-CoV-2 s'est révélé négatif.

Manacovid est un médicament à base de plantes médicinales locales qui a été découvert en mars 2020 par le chimiste et médecin congolais Etienne Flaubert Batangu Mpesa avec une équipe de chercheurs en pharmacie. Le développement du Manacovid, qui a été approuvé avec un certificat d'innovation le 24 novembre 2020, était juste l'un des trois projets sélectionnés et financés pour des tests cliniques par le ministère de la Recherche scientifique et de l'Innovation technologique depuis le 14 avril 2020, selon la presse.

Tous les processus ont été correctement suivis avant l'approbation, y compris l'approbation du Comité national d'éthique de la santé, précise la déclaration. Des tests cliniques ont également été réalisés entre juin et octobre par trois équipes indépendantes de médecins congolais agréés par l'État.