Le confinement fonctionne-t-il vraiment ?


La Floride a signalé moins de cas de COVID que New York. Selon les données des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies Transmissibles (CDC), la Floride a signalé moins de cas positifs du coronavirus que l'État de New York au cours des sept derniers jours, la grande différence étant que la Floride a levé toutes les restrictions sur les activités commerciales en septembre 2020.

Floride

Selon Breitbart, La Floride a signalé un peu plus de 37 000 cas au cours des sept derniers jours, tandis que New York a signalé près de 53 000 cas, bien qu'il s'agisse de l'un des États les plus réglementés du pays, où les écoles restent fermées et où les bars et les restaurants fonctionnent de manière limitée.

Le gouverneur de Floride DeSantis n'a jamais imposé une obligation de masque comme la plupart des autres États, et lorsqu'il a annoncé la fin des restrictions sur les bars, les restaurants et les commerces en général, il a déclaré que les municipalités qui voulaient imposer une restriction de capacité devraient prouver les raisons économiques et sanitaires de le faire.

Gouverneur DeSantis

La vision libertaire du gouverneur DeSanti fait son chemin. Lors de la Conservative Action Conference (CPAC), le gouverneur de Floride a déclaré : "Nous sommes depuis longtemps connus comme l'État du soleil - mais compte tenu des arrestations sans précédent auxquelles nous avons assisté dans d'autres États, je crois que le soleil de Floride sert désormais de phare à ceux qui aspirent à la liberté."

En plus d'ouvrir l'activité économique, DeSantis a également été l'un des premiers États à rouvrir les écoles à l'enseignement présentiel, alors que dans de nombreux États démocrates, les étudiants pratiquent encore l'enseignement virtuel, malgré les graves problèmes de santé qu'il entraîne.

Dans son discours sur l'état de l'Union, le 2 mars, le républicain a déclaré sans ambages :

"Je vois un triste état des lieux dans de nombreuses régions de notre pays : des écoles fermées, des entreprises fermées et des vies détruites... Nous ne laisserons personne fermer vos écoles, vous enlever vos emplois ou fermer vos entreprises !"

Profil du gagnant

Matt Gaetz, représentant de Floride et fervent partisan de Trump, a déclaré que si l'ancien président n'est pas le candidat du GOP pour la Maison Blanche en 2024, "le leader de notre mouvement sera Ron DeSantis".

"Il est un candidat potentiel fort à la présidence en 2024, et l'équipe de Biden le sait. C'est pourquoi ils essaient de dénigrer l'expérience de la Floride, parce que vous savez qu'il y a beaucoup d'envie à travers l'Amérique en ce moment à propos de la Floride ", a déclaré Gaetz.

Le 5 janvier, alors que M. DeSantis répondait aux questions des journalistes sur la distribution des vaccins contre le PCC, une journaliste de CNN a essayé de le faire passer pour un méchant en disant que le plan de distribution des vaccins avait échoué parce que les lignes téléphoniques étaient coupées et que les sites Web étaient fermés.

Visiblement agacé, M. DeSantis l'a interrompue et a répondu à la journaliste que la raison en était une demande généralisée et qu'elle aurait dû faire un peu plus de recherches pour en connaître la raison.

Lorsque la journaliste a insisté sur le fait que c'était la faute du gouvernement si les personnes âgées faisaient de longues files pour se faire vacciner dans les hôpitaux, le gouverneur a expliqué que l'État fournissait les vaccins aux hôpitaux et qu'il y avait dans les hôpitaux des personnes suffisamment formées pour prendre des décisions sur la manière d'administrer les vaccins.

L'affrontement entre DeSantis et la journaliste de CNN n'est pas sans rappeler l'ancien président Trump qui, à sa manière politiquement incorrecte, s'est confronté aux journalistes qui publiaient et rapportaient des faits déformés pour ternir son image.

DeSantis sera-t-il le prochain président républicain ?