Holger Reibner : Y a-t-il des éclats intelligents dans les vaccins ?


Holger Reißner, maître de conférences en recherche et développement et ingénieur industriel européen, a fait des observations inquiétantes en examinant des centaines de doses de vaccin actuellement utilisées pour lutter contre la pandémie de Corona.

Un danger potentiellement mortel

Des contaminants potentiellement dangereux ont été trouvés dans toutes les doses de vaccin que lui et son équipe ont examinées, la plupart étant visibles même avec un bon microscope. Pour vérifier ses données, il a partagé ses conclusions avec diverses institutions nationales et internationales (Comusav, Conuvive, Physicians for Awareness, Advocates for Awareness, the Grassroots, MWGFD, World Council for Health, Pathologists for Awareness, et bien d'autres). Il a ensuite reçu les premières confirmations d'Espagne que l'un de ces contaminants était du graphène.

Grâce à ses analyses, il a découvert que les graphènes peuvent provoquer des nécroses, des fibroses et des thromboses, ce qui en fait un danger potentiellement mortel. Des pathologistes ont également confirmé ses conclusions et ont trouvé de telles particules dans le corps de personnes décédées après une vaccination. Néanmoins, Holger Reißner espère toujours être démenti, car la propagation de ce matériel administré de cette manière aurait encore des conséquences inconcevables à long terme pour l'humanité et surtout pour les enfants.