robert f. kennedy a utilisé la répétition, le parallélisme et le langage figuratif dans son discours