Qui est le Dr Peter McCullough ?


Le Dr Peter McCullough est l'un des meilleurs médecins au monde, spécialisé dans le traitement du Covid-19. Il est interniste, épidémiologiste, cardiologue et professeur de médecine américain. Il est président de la Cardiorenal Society, rédacteur en chef de deux revues médicales et rédacteur principal de l'American Journal of Cardiology. Il est l'auteur de plus de 600 publications évaluées par des pairs dans la US National Library of Medicine.

Par l'intermédiaire du réseau America Out Loud, qui revendique la liberté et la justice pour tous, le Dr Peter McCullough est rejoint par des experts en médecine, en biotechnologie, en santé publique et en politique pour apporter aux auditeurs des informations et des points de vue essentiels dans un format concis et compréhensible.


Il a affirmé dès le début que la Covid-19 peut être facilement traitée à domicile avec des médicaments simples et disponibles. Il a expliqué comment le monde avait été soumis à une forme de bioterrorisme, et que la suppression des premiers traitements de la COVID-19 (comme l'hydroxychloroquine) était étroitement liée au développement d'un vaccin.

Le bioterrorisme s'est déroulé en deux étapes : Premièrement, le déploiement du coronavirus, et deuxièmement, le déploiement des vaccins dangereux. La peur du virus a été utilisée très rapidement pour générer des politiques qui auraient un impact énorme sur la vie humaine, comme les lockdown draconiens et les vaccins obligatoires. Il a souligné que tout ce qui a été fait en matière de santé publique en réponse à la pandémie n'a fait qu'aggraver la situation.

Il ajoute que les vaccins Covid actuels sont obsolètes et ne couvrent pas les nouvelles variantes. Des patients sont hospitalisés et tombent malades, bien qu'ils aient été vaccinés. Et en raison des niveaux records de décès et de blessures signalés après l'administration des vaccins, ceux-ci devraient être considérés comme "dangereux et impropres à l'usage humain". Les vaccins COVID-19 sont responsables de nombreux décès, car la protéine de pointe contenue dans ces vaccins est très dangereuse.

Par conséquent, étant donné un niveau d'immunité collective de 80%, la vaccination à grande échelle n'a "aucune justification scientifique, clinique ou de sécurité". L'immunité naturelle l'emporte sur l'immunité vaccinale et les survivants COVID-19 ne peuvent pas contracter le virus et n'ont pas besoin d'être vaccinés :

"Les personnes qui ont développé COVID ont une immunité complète et durable. Et c'est un principe très important : complet et durable. On ne peut pas battre l'immunité naturelle. On ne peut pas vacciner par-dessus et l'améliorer. Il n'y a aucune raison scientifique, clinique ou de sécurité pour vacciner un patient guéri par COVID. Il n'y a aucune raison de tester un patient guéri par le COVID".

Son objectif est de mettre à part un grand groupe de personnes que le système ne peut pas atteindre, ce qui comprendrait les personnes qui ont déjà eu le virus, celles qui sont immunisées, les enfants, les femmes enceintes et les femmes en âge de procréer.

"Nous savons qu'ils veulent une aiguille dans chaque bras pour injecter de l'ARN messager, ou de l'ADN adénoviral dans chaque être humain. Ils veulent chaque être humain."

Le Dr McCullough a également exprimé une théorie effrayante selon laquelle les vaccins pourraient avoir été conçus pour réduire la population mondiale :

"Si vous dites que tout ceci est un programme de la Fondation Gates pour réduire la population, ça correspond très bien à cette hypothèse, non ? La première vague a consisté à tuer les personnes âgées par l'infection respiratoire, la deuxième vague consiste à prendre les survivants et à cibler les jeunes pour les stériliser avec des vaccins. Ils ne s'intéressent même plus aux vieux maintenant. Ils veulent les enfants. Ils veulent les enfants, les enfants, les enfants, les enfants, les enfants ! Ils sont tellement focalisés sur les enfants"

McCullough atteste également que le virus ne se propage pas de manière asymptomatique : une personne malade le transmet à une personne malade. Mais la désinformation sur la transmission asymptomatique du COVID-19 a soutenu la nécessité des lockdown en raison de l'idée que le virus peut être involontairement transmis par des personnes infectieuses et asymptomatiques.

Il a averti que le monde devrait se préparer à trois à cinq ans de "turbulences" en raison de l'effondrement de la crédibilité de l'establishment médical qui a instillé la "peur" et la "méfiance" dans le public au sujet de sa réponse au COVID. Les gouvernements et Big Tech ont pris la décision d'utiliser la vaccination de masse comme solution à la pandémie de COVID et nous allons vraiment voir ce qui va se passer ensuite dans l'histoire.

Le Dr McCullough est l'un des cardiologues les plus reconnus au niveau international aux États-Unis, mais il est aujourd'hui confronté à un nuage noir de censure et de représailles de la part des médias grand public pour avoir contesté le récit standard sur le vaccin contre le coronavirus.

Plus d'informations sur le Dr Peter McCullough :


Certaines de ses vidéos les plus importantes :

https://odysee.com/@TLAVagabond:5/Dr-Peter-McCullough-Interview-7-8-21:5

https://odysee.com/@NearDeathExperiment:5/Dr.-Peter-McCullough-Early-Treatment-Censorship-and-Jab-Risks:1

https://odysee.com/@jermwarfare:2/Peter-mccullough:f

https://odysee.com/@BNN:6/Dr.-Peter-McCullough-COVID-19-Is-Bioterrorism:7