L'Oregon exige-t-il une preuve de vaccination pour entrer dans les commerces et les églises sans masque ?


L'autorité sanitaire de l'Oregon exigera que les entreprises, les lieux de travail et les lieux de culte vérifient le statut vaccinal de toute personne souhaitant entrer dans les locaux sans masque.

Autorité sanitaire de l'Oregon

Le site Web de l'OHA indique que "les entreprises, les employeurs et les institutions religieuses ont désormais la possibilité d'adapter leurs directives en matière de masquage afin de permettre aux personnes entièrement vaccinées de ne plus porter de masque dans leurs établissements."


"Les entreprises, les employeurs et les institutions religieuses qui le font doivent avoir une politique en place pour vérifier le statut vaccinal de tous les individus avant qu'ils n'entrent dans leur établissement", décrète encore le site.

"Les entreprises, les employeurs et les institutions religieuses qui ne créent pas de telles politiques conserveront les mêmes conseils de masquage énumérés ci-dessous, quel que soit le statut vaccinal d'une personne", ajoute le document.

Le Times rapporte :

"Ce mandat à l'échelle de l'État, l'un des premiers du genre dans le pays, a suscité des inquiétudes quant au fait que la procédure de vérification des vaccinations pourrait être trop lourde pour les travailleurs."

Essentiellement, un mandat de masque est toujours en place pour toute personne qui ne peut pas prouver qu'elle a pris le vaccin, ou qui a choisi de ne pas le prendre.

Le rapport note que les chefs d'entreprise locaux ne sont pas tous satisfaits de ces mesures.

"Nous avons de sérieuses inquiétudes quant à l'aspect pratique de demander aux propriétaires et aux travailleurs des entreprises d'être l'agent d'exécution", a déclaré Nathaniel Brown, un porte-parole de Oregon Business and Industry, qui représente des entreprises comme Nike, ainsi que des petites entreprises. "Nous entendons des détaillants et des petites entreprises qui craignent de mettre leurs travailleurs de première ligne dans une position potentiellement intenable lorsqu'ils traitent avec les clients."

Cette évolution intervient après que les CDC ont mis à jour leurs lignes directrices pour indiquer que les personnes vaccinées ne doivent plus porter de masque à l'intérieur ou à l'extérieur, suite aux critiques répétées de personnes comme le sénateur Rand Paul et le journaliste Tucker Carlson, qui estiment que le fait d'obliger les gens à porter des masques même après une vaccination est antiscientifique et ne fait qu'accroître le scepticisme à l'égard du vaccin lui-même.

Certains gouverneurs d'État, comme celui du Texas, Gregg Abbott, et celui de la Floride, Ron DeSantis, publient leurs propres ordonnances interdisant aux entreprises et aux employeurs d'introduire des masques et des preuves de vaccination obligatoires.

Les analystes ont toutefois noté que, s'ils veulent garantir une liberté totale en matière de masques et de passeports vaccinaux, ces dirigeants doivent renforcer leurs ordres.

Pendant ce temps, à New York :