Les inoculations dangereuses d'ARNm Covid expliquées en termes simples pour que les personnes concernées puissent les comprendre.


Les vaccins sont un moyen très insidieux d'attaquer les humains et leur système immunitaire, car la plupart des gens ne peuvent même pas commencer à comprendre la science qui se cache derrière la fabrication de ces inoculations de guerre biologique. Il est difficile de remettre en question la science quand on ne comprend même pas les réponses données, et les scientifiques et les médecins le savent. Pourtant, si vous saviez exactement ce dont les vaccins à ARNm sont capables, vous ne réfléchiriez pas à deux fois avant de vous faire vacciner, vous diriez tout simplement "pas question".

Tout d'abord, il faut comprendre la valeur des "molécules de protéines codées".


Les chevaux de trait de la cellule humaine sont des molécules de protéines codées qui aident l'organisme à métaboliser les nutriments, ce qui signifie qu'il s'agit de réactions chimiques indispensables à la vie qui convertissent les aliments en énergie et éliminent les déchets métaboliques. En d'autres termes, les molécules protéiques codées remplissent des fonctions nécessaires à toute vie humaine, et c'est ce que manipule la technologie des vaccins.

Or, avec la technologie des vaccins à ARNm, les informations de votre ADN qui sont transférées aux molécules d'ARN messager (ARNm) sont modifiées de façon permanente, et pas pour votre santé ou votre sécurité. Cette manipulation est appelée transcription, et au cours de ce processus, l'ARNm est "lu" par son nouveau code génétique muté, et son code génétique est le nouveau modèle pour la chaîne d'acides aminés qui formera une protéine. C'est là que ça devient très effrayant.

Les scientifiques sont désormais parfaitement capables de transcrire, traduire et faire muter les gènes. Les scientifiques pensent qu'ils disposent désormais de suffisamment de recherches pour établir le profil complet de ces transcriptions de cellules avec l'ensemble complet des transcriptions d'ARN. Ces recherches expliquent pourquoi les vaccins à ARNm ont un impact énorme sur le fonctionnement cellulaire, et peuvent expliquer pourquoi on observe déjà tant d'"effets secondaires" mortels, notamment de graves caillots sanguins, des douleurs nerveuses intolérables, la cécité, la surdité et la mort.


L'ARN messager est une molécule d'ARN qui code un "plan chimique" spécifique qui peut être mortel pour l'homme.

Les fabricants de la série de vaccins à ARNm Covid ont tous une chose en commun : manipuler l'orchestration de presque toutes les fonctions de la cellule humaine en utilisant des vaccins "sales". Ne vous y trompez pas, les "produits génétiques" protéiques produits artificiellement, grâce aux vaccins à ARNm, peuvent affecter la vie telle que nous la connaissons, et facilement pour le pire.

Ces sales vaccins que Bill Gates, le régime de Biden et le CDC poussent si fort, sont capables de manipuler vos cellules pour qu'elles produisent des protéines mutées (prions) qui se répliquent, comme le cancer, de manière incontrôlée. En résumé, les vaccins convertissent l'information génétique codée dans votre ADN en de nouveaux produits génétiques qui peuvent même être transmis à la génération suivante.

Cela signifie qu'une vague d'enfants déformés et immunodéprimés pourrait constituer la prochaine "génération X" née dans ce monde dément de médecine chimique et de guerre biologique. Tous les nouveaux enfants nés de parents vaccinés à l'ARNm seront-ils atteints d'autisme grave et de démence précoce ? Nous le saurons bientôt.

Il faut savoir que ces codes génétiques que les fabricants de vaccins réécrivent avec l'ARNm sont des codes génétiques universels, comme un plan, à quelques exceptions près. Cela signifie que pratiquement tous ceux qui reçoivent la série de vaccins Covid produiront le même code génétique muté et horrible pour la synthèse des protéines et des prions.

Le Dr Richard Fleming, cardiologue et physicien nucléaire, a déjà mis en garde récemment l'humanité contre les dangers des vaccins Covid, affirmant qu'ils peuvent provoquer la maladie de la vache folle en donnant l'ordre aux cellules humaines de créer des "protéines de pointe" extrêmement dangereuses, sans aucun contrôle sur leur nombre ou leur vitesse de création. C'est comme un cancer de stade 4, qui se propage si vite qu'il n'y a presque plus d'espoir de survie.

C'est pourquoi un si grand nombre de ces vaccins provoquent déjà des caillots sanguins. Dans des modèles animaux testés en laboratoire (dont les médias grand public ne parleront jamais), les sujets testés ont développé des spongiformes mortels (maladie de la vache folle) deux semaines seulement après s'être fait injecter des vaccins Covid à ARNm. Ces spongiformes provoquent des maladies neurologiques et des démences, selon le Dr Fleming.