Bruxelles : Y a-t-il eu des violences injustifiées provoquées par la police ?


la boum

Le festival du poisson d'avril de La Boum se déchaîne en beauté.

Un festival de type " poisson d'avril " a attiré des milliers de personnes défiant les mesures lockdown dans un grand parc de Bruxelles, nommé Ter Kamerenbos ou Bois de la Cambre.

La manifestation devait officiellement commencer à 18h00, mais le parc était déjà rempli vers 15h00. La police est arrivée vers 17h00 et a exigé pendant 30 minutes de quitter les lieux, mais les participants n'ont pas obéi à leurs ordres illégaux.

La population ne l'a pas supporté. Des affrontements violents se sont poursuivis, avec un point culminant négatif lorsqu'un flic a écrasé une femme à moitié nue sans méfiance avec son cheval (1ère vidéo 2m40s).

Reportage vidéo DH de La Boum de 14h00 à 18h30, hébergé par le média La Libre.

Pendant qu'un groupe se battait avec la police à la manière du chat et de la souris, les personnes derrière la ligne de sécurité s'amusaient, faisaient la fête, dansaient, buvaient et sentaient un peu d'herbe ici et là.

Capture décran 2021 09 21 à 13.06.09

Un sentiment tangible de liberté et d'intrépidité a envahi La Boum.

Capture décran 2021 09 21 à 13.11.14