Australie : Les personnes "totalement vaccinées" deviendront-elles "non vaccinées" si elles ne reçoivent pas tous les rappels requis ?


Le Premier ministre de l'État de Victoria, Daniel Andrews, a annoncé que les personnes qui sont "entièrement" vaccinées contre le Covid-19 ne le resteront que si elles acceptent de recevoir tous les vaccins de rappel existants et futurs.

Pas de liberté pour les "non-vaccinés".

Dans une présentation, M. Andrews a expliqué qu'il n'y aura plus de libertés pour les "non-vaccinés" en 2022, et par "non-vaccinés", il entend également les personnes qui ne reçoivent plus de nouvelles injections.

M. Andrews a expliqué : "Si vous décidez de ne pas vous faire vacciner et que vous pensez pouvoir attendre, vous n'allez pas attendre que le virus disparaisse, parce qu'il va être là pendant longtemps. Et la seule protection contre lui est la vaccination.

"Il sera là bien avant 2022", a-t-il ajouté. "L'année est 2022."

En ce qui concerne les personnes qui ont reçu une ou deux doses, Andrews a ajouté : "Ensuite, nous allons avoir des problèmes avec les rappels, donc ce ne sera pas [seulement] la première ou la deuxième dose, ce sera une troisième, et puis l'autre problème sera, eh bien, qui sait quelles variantes vont venir."

Ceux qui sont classés comme non vaccinés sont exclus de la société et ne peuvent pas participer aux activités économiques et sociales. Quelle est la probabilité que ceux qui ne se conforment pas soient enfermés dans les camps de quarantaine que l'Australie est en train de mettre en place ?