Les cas de COVID augmentent-ils fortement malgré les programmes de passeports vaccinaux ?


Malgré les programmes de passeport vaccinal et les taux de vaccination élevés dans de nombreux pays concernés, les cas de COVID en Europe connaissent une nouvelle flambée.

Nouveaux cas de coronavirus

En Allemagne, le nombre de nouveaux cas de coronavirus a dépassé pour la première fois la barre des 50 000. Les autorités font pression pour que de nouvelles restrictions soient imposées en plus de celles qui n'ont pas fonctionné.

Comme l'écrit Will Jones, "une recrudescence des infections Covid signalées à la fin de l'automne est en cours en Europe, avec des pics en Autriche, aux Pays-Bas, au Danemark, en Allemagne, en Suisse et en Norvège, et le début possible d'un pic en France, au Portugal et en Italie. Ceci en dépit d'une couverture vaccinale élevée et de l'utilisation massive de passeports vaccinaux dans la plupart de ces pays, notamment en Allemagne, aux Pays-Bas, en Autriche, en Suisse, en Italie et en France."

M. Jones note qu'aucune nouvelle variante du virus n'est à l'origine de ce pic et que pratiquement tous ces pays ont déjà connu une poussée due à la variante delta.

 

Comme tous ces pays ont des taux de vaccination relativement élevés, on ne peut que supposer que la nouvelle flambée est en partie due à l'efficacité décroissante des vaccins.

Comme nous l'avons souligné hier, un concert de chorale en Allemagne qui n'autorisait que les personnes entièrement vaccinées ou guéries à y assister, interdisant les personnes non vaccinées mais pouvant fournir un test négatif, a entraîné une épidémie de COVID-19 qui a infecté au moins 24 personnes.

Un endroit où les cas et les décès dus au COVID restent faibles par rapport aux autres pays européens est la Suède, qui n'a jamais imposé un lockdown dur et n'a pas de système de passeport vaccinal ni de mandat pour les masques.

On pourrait penser qu'il y a une leçon à tirer de tout ça.

Mais apparemment, l'existence même de l'"immunité collective" est désormais une "dangereuse théorie du complot".